L’humilité d’être soi

Avoir l’humilité d’être soi, c’est devenir soi en vérité sans prétendre être l’origine de soi. L’humilité est le signe de la réalisation de soi sans appropriation de soi. Elle s’exprime par un ajustement entre fermeté intérieure et souplesse dans les relations avec l’extérieur.

Ajuster fermeté intérieure et souplesse dans les relations c’est relier la pureté du geste et la souplesse du cœur.

La fermeté intérieure augmente par concentration. La concentration vise la retenue des paroles et la capacité à ne pas se disperser. Retenir ses paroles c’est éviter les paroles inutiles ou non adaptées à la situation, les paroles sans cœur. Ne pas se disperser c’est stabiliser son agir.

Dans les relations avec l’extérieur l’humilité ne consiste pas à renoncer à l’exercice de l’autorité ni à l’usage de la force, mais à adapter son agir aux circonstances sans image préconçue d’autrui, et à chercher à créer des situations justes et équitables sans blesser autrui.
Enfin ne rien s’approprier c’est ne pas tirer orgueil de ses propres mérites, sans chercher des louanges pour cette absence d’orgueil.

La transformation s’opère à travers les règles suivantes :

Il s’agit que le « moi » diminue, mais non qu’il disparaisse. Il faut juste compter sur ses propres forces sans prétention. Car s’il n’y a pas de prétention, la souplesse apparaît. Et il devient possible d’être soi sans chercher à dominer autrui.

D’abord ne pas trop parler, voir ne pas trop parler de soi. Ce qui ne veut pas dire se taire. Eviter les paroles inutiles ou non adaptées aux situations permet l’exercice d’une influence durable qui naît d’elle-même.

Il s’agit d’aller au fond de soi tout en restant modeste, de se réaliser sans en faire étalage. C’est de cette modestie que naît l’influence, car elle entraîne naturellement celle d’autrui. Aller au fond de soi, c’est se centrer totalement afin d’être prêt à se déployer avec force à l’extérieur.

Une foi totalement centré, ses forces rassemblées, il devient possible d’agir ouvertement et sans hésitation d’aucune sorte. L’humilité ne consiste pas à se dissimuler mais se révèle dans la manière d’agir.

Il convient donc de se manifester ouvertement et en s’appuyant sur toutes ses forces mettre de l’ordre dans la situation, sans toutefois chercher à imposer sa supériorité et en ne faisant rien qui blesse les personnes.

En effet, si l’humilité établit l’ordre autour de nous, elle consiste d’abord à mettre de l’ordre en soi, c’est-à-dire à s’ordonner chaque jour davantage à devenir soi.

Partager