Embellir concerne les apparences dont il s’agit de prendre soin. Prendre soin des apparences ce n’est pas les renforcer en y ajoutant des fioritures, mais c’est faire en sorte qu’elles laissent apparaître la beauté qui résulte de la correspondance entre qui nous sommes et ce que nous montrons.

Ainsi l’art de l’embellissement est celui de la dissolution patiente de nos différents masques pour qu’ils laissent place à de justes formes en relation avec notre fond. C’est l’art de l’épure au service de l’essentiel, de la disparition du moi en vue d’atteindre à une simplicité de Soi.

La transformation s’opère à travers les règles suivantes :

Ne pas se laisser emporter à des actions d’éclat mais donner à ses actes l’éclat de formes douces, humbles et effacées.

Puis prendre le temps de mesurer les limites de la compréhension de soi et de trouver ainsi la juste place à partir de laquelle se mettre en quête de la transparence à sa vraie nature.

Mettre ensuite progressivement ses pensées en harmonie avec ses ressentis, afin de donner à l’intérieur de se couler peu à peu dans des formes d’expression ajustées de soi.

Lorsque la justesse d’expression de soi apparaît, rester attentif à ne pas chercher à en éblouir l’entourage mais au contraire à calmer et atténuer son éclat. Et poursuivre sa recherche.

Lorsque la transparence à l’intérieur finit par entraîner une solitude hors des normes et des règles, prendre sur soi de l’assumer tout en restant actif dans la recherche.

En temps voulu la transformation s’achève par le deuil des apparences au profit de la transparence à l’essentiel. Il n’y a rien à faire; le moment fécond d’apparition de la simplicité de Soi échappe à toute emprise.

Partager