Alchimie et psychothérapie (3) – Les propriétés de la Pierre

Alchimie et psychothérapie (3) – Les propriétés de la Pierre

Selon Jung, les alchimistes avaient inconsciemment projeté dans la description de l’opus alchimique ce qui se déroule dans le processus d’individuation. Or d’un côté le but des alchimistes était la réalisation de la Pierre Philosophale, et de l’autre, le but du processus d’individuation est de réaliser une relation consciente avec le Soi. En suivant ce parallèle, nous nous appuierons ci-dessous sur les propriétés de la Pierre Philosophale pour décrire les propriétés de cette relation.

Alchimie et psychothérapie (2) – Les sept opérations

Alchimie et psychothérapie (2) – Les sept opérations

S’il est habituel de distinguer les procédures chimiques qui devaient transformer la matière première en Pierre des Philosophes en quatre phases (nigredo, albedo, citinitas et rubedo), une autre description les décrit au moyen d’opérations. On présente ci-après succinctement les opérations majeures et leur parallèle psychologique.

Alchimie et psychothérapie (1) – Les quatre phases de l’œuvre

Alchimie et psychothérapie (1) – Les quatre phases de l’œuvre

Pour Jung, l’alchimie a été un parallèle historique qui lui a permis de trouver un point de vue extérieur venant à l’appui de ses thèses. Il s’aperçut que certaines des images dans les rêves de ses patients étaient identiques aux symboles alchimiques. Selon lui, les alchimistes n’avaient certainement jamais produit ni la Pierre ni en conséquence l’or. Parce qu’ils étaient préoccupés par une autre finalité que les processus à l’œuvre dans leur psyché, la projection des mécanismes correspondants avait pu se faire de façon pure sur ce qu’ils observaient et ils avaient eu inconsciemment accès à un aperçu des modèles profonds de la psyché. L’étude du symbolisme alchimique lui fournit alors une carte de l’ensemble du processus d’individuation.

La mère et ses enfants dans la psychologie de Jung

La mère et ses enfants dans la psychologie de Jung

La relation à la mère a été un support privilégié d’explication d’un grand nombre de pathologies. Or selon Jung, les caractéristiques réelles des parents n’expliquent pas à elles seules l’influence de leur relation à leurs enfants. A l’influence du père et de la mère...
Carl Gustav Jung, le numineux et le processus d’individuation

Carl Gustav Jung, le numineux et le processus d’individuation

Jung nait le 26 juillet 1875 au bord du lac de Constance à Kesswil en Suisse. Son père est pasteur luthérien et du côté de sa mère il compte d’éminents ancêtres médecins. Sa mère est par ailleurs passionnée d’occultisme. Ceci entrainera chez lui un double attrait pour la théologie et la médecine et il entreprendra des études de psychiatrie achevées avec une thèse sur «La psychopathologie des phénomènes dits occultes» en 1902.

Fonction Transcendante et Imagination Active

Fonction Transcendante et Imagination Active

L’imagination active décrite par Jung offre à qui la pratique, par une maturation intensifiée et accélérée de sa personnalité, la possibilité de réaliser sa propre nature en dehors de toute contrainte et d’assumer totalement la responsabilité de sa propre manière...